Avec près de 30 000 espèces connues, la famille des orchidées comprend les plus grandes espèces de plantes au monde – et de nouvelles espèces sont encore découvertes tous les quelques mois, dont trois l’automne dernier près du Machu Picchu.

Bien que les orchidées soient associées aux tropiques, elles vivent sur presque tous les continents et dans tous les climats, des marais des Everglades aux sommets des Andes. Leur symétrie bilatérale imite le visage humain, ce qui les rend si visuellement agréables pour nous que les gens les chassent depuis l’époque victorienne. Pour en savoir plus regardez cet article.

Voici une liste de destinations où vous pouvez aller chasser les orchidées.

Philippines

Le Grand rose (désormais classé Dendrochilum hampelii) a fait parler de lui en octobre dernier lorsque les scientifiques l’ont classé comme une nouvelle espèce ; il était vendu sous le nom de Grand rose dans les kiosques à fleurs depuis 2013. Cependant, cette fleur, originaire de Bukidnon et de Misamis Oriental aux Philippines, n’est qu’une des 900 espèces d’orchidées endémiques de l’île. L’Euanthe sanderiana (ci-dessus) est la seule qui soit unique aux Philippines (elle se trouve dans l’île de Mindanao) et a été officieusement nommée la fleur nationale du pays.

Oregon

Bien que le nord-ouest du Pacifique abrite environ 40 espèces d’orchidées, la plupart sont de couleur verte ou brune et sont difficiles à repérer. Mais l’orchidée calypso, également connue sous le nom de cypripède de Vénus, a des pétales violet vif qui vous sautent aux yeux lorsque vous vous promenez dans les sentiers boisés de l’Oregon, bien qu’elle ne soit qu’à la hauteur de votre avant-bras. Comme elles sont trop délicates à transporter et qu’elles sont considérées comme une espèce en voie de disparition, la meilleure façon de les voir est de les voir en personne. Allez de mars à avril, quand ils sont généralement en fleurs.

Japon

L’orchidée aigrette blanche (Pecteilis radiata) ressemble presque exactement à l’oiseau qui lui a donné son nom. Appelée également Sagiso au Japon, elle est la fleur officielle du quartier de Setagaya à Tokyo. L’aigrette blanche pousse dans les zones humides herbeuses de tout le Japon, ainsi qu’en Chine, en Corée et en Russie. Elle fleurit de juillet à août (saison humide) et peut atteindre une hauteur de 16 pouces.

Crète

L’orchidée de l’homme nu (Orchis italica) tire son nom de ses minuscules pétales qui ressemblent à des hommes nus aux yeux pointillés et au sourire. La fleur pousse en grappes roses difficiles à trouver dans la nature. Il est préférable de se promener sur les terres agricoles abandonnées le long de la côte méditerranéenne de Crète, où elles fleurissent entre mars et mai. Pour en savoir plus, suivez la Coalition pour la conservation des orchidées de Crète, qui vise à préserver la flore indigène de l’île dans les prairies protégées, riches en orchidées, le long de la côte.

Mexique

Découverte en janvier par une équipe de scientifiques du Mexique et des États-Unis, l’Encyclia inopinata pousse dans les forêts de feuillus le long du versant pacifique de l’Oaxaca. Elle se distingue par ses larges pétales ressemblant à du cuir et par ses marques colorées. La couleur varie du vert bronze avec des lignes violet foncé au rose pâle et blanc, avec des taches brun rougeâtre, et on peut les trouver en floraison entre mars et juillet.

Singapour

Alors que le jardin botanique de Singapour est une incroyable vitrine de la biodiversité en soi, son jardin d’orchidées séparé – qui contient environ 2 000 hybrides et 1 000 espèces exposées – est un véritable paradis floral. Une visite ici offre ce qui pourrait être le regard le plus complet, de près, sur la grande variété d’orchidées menacées du monde. Les espèces les plus rares – les orchidées VIP – sont dédiées aux diplomates étrangers, comme la Margaret Thatcher (ci-dessus), qui visitent la nation.

Équateur

La réserve de Río Zuñac, dans le centre de l’Équateur, est un foyer de vie végétale diversifiée. Située sur les contreforts des Andes orientales, à la limite occidentale du bassin amazonien, la réserve abrite au moins 20 espèces végétales uniques à la région, dont un certain nombre d’orchidées. Le Neooreophilus chaoae, découvert l’année dernière, est l’une des découvertes les plus récentes. L’Équateur abrite également l’orchidée Dracula (ci-dessus).

Angleterre

Dans les Kent Downs, qui s’étendent des White Cliffs de Douvres aux frontières de Londres et du Surrey, vous pouvez vous promener dans des prairies sereines en apercevant 11 espèces différentes d’orchidées. L’une des plus frappantes est la Late Spider Orchid – communément confondue avec l’orchidée abeille – que l’on trouve dans toute l’Europe et jusqu’en Irak.

Floride

Sur les 200 espèces d’orchidées d’Amérique du Nord, la moitié sont originaires de Floride. Le Dendrophylax lindenii, ou l’orchidée fantôme, est l’une des plus rares au monde. Elle vit dans des forêts humides et marécageuses comme les Everglades (ainsi que dans certaines régions de Cuba) et la majeure partie de la plante ne se compose que de racines vertes plates, en forme de corde. La fleur fleurit entre juin et août.

Pérou

Les grimpeurs en route vers le Machu Picchu tombent souvent sur des orchidées rose vif et violet qui se cachent parmi les arbres sur le Chemin Inca. Dix pour cent des orchidées du monde se trouvent au Pérou, et l’année dernière, trois nouvelles espèces – Epidendrum Ochoae, Epidendrum Incahuamanii et Epidendrum Mormontoy – ont été découvertes près du seul Machu Picchu, ce qui a incité International Nature & Cultural Adventures (INCA) à lancer une excursion de huit jours pour amener les amateurs de plein air à les voir (le prochain voyage aura lieu en mars 2017). Parmi les autres endroits à voir, citons le parc national de Manu et la réserve nationale de Tambopata, qui abritent des centaines de variétés d’orchidées péruviennes, dont le nombre dépasse les 3 000.

Gabon

Le parc national de la Lopé au Gabon – l’un des plus grands parcs nationaux d’Afrique centrale – est devenu le premier parc protégé du pays en 1946 et a été ajouté à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2007, car il contient l’une des rares savanes d’herbes restantes créées pendant la dernière période glaciaire, il y a 15 000 ans. En plus des gorilles, des éléphants et des quelque 400 espèces d’oiseaux qui y vivent, on y trouve également une variété d’orchidées sauvages. Les touristes peuvent séjourner au centre de recherche du parc et participer au programme de recherche quotidien. Le parc possède sa propre piste d’atterrissage, ce qui facilite l’accès (si vous pouvez d’abord trouver comment vous rendre au Gabon).

Madagascar

L’habitat de la forêt tropicale humide de Madagascar abrite un certain nombre d’espèces d’apparence surréaliste, de l’horrible cafard de Madagascar aux fleurs exquises, comme l’orchidée Sobennikoffi, dont on connaît quatre espèces, toutes endémiques à Madagascar. L’un des meilleurs endroits pour les observer est le parc national d’Andasibe-Mantadia, situé à l’est du pays. Déclaré site du patrimoine mondial en 2007, le parc national est situé à trois heures de route à l’est de la capitale, Antananarivo. Un guide local est nécessaire.